Activités pédagogiques 2021/2022

"Rencontrer l'Art Contemporain"

Par admin alexandre-berard, publié le mardi 26 octobre 2021 08:47 - Mis à jour le mardi 26 octobre 2021 09:09

Les élèves du lycée sont éloignés des lieux de culture et ne connaissent que très peu l'art contemporain, sur lequel ils ont souvent des préjugés. Ce projet consiste à faire rencontrer l'art contemporain aux élèves et découvrir le travail des artistes qui exposeront au CACL de Lacoux en 2021-2022. L'objectif est de rencontrer des œuvres et des artistes in situ, de comprendre la démarche artistique et le travail des artistes, de se questionner sur les concepts et thèmes développés dans leurs œuvres.

Avec l'aide de Sophie POUILLE directrice du CACL, des professeurs d'arts appliqués et des professeurs impliqués dans le projet, des séances en amont ou en aval des visites seront organisées au CDI afin de présenter l'œuvre et les thématiques chers à (aux) artistes exposés.
Une séance de travail et de pratique, si possible en présence d'un-e artiste, offrira aux élèves l'occasion de produire une/des œuvres "à la manière de". Une exposition pourra être organisée au lycée et éventuellement au CACL pour présenter les travaux des élèves.

Les élèves visiteront tout d'abord au premier trimestre l'exposition collective " Redevenir autochtones" (commissariat : Julie CRENN). Cette exposition sera l'occasion d'aborder différents thèmes notamment la place de l'humain dans la nature et "qu'est-ce qu'habiter ?". Une deuxième visite au printemps 2022 pour voir le travail et rencontrer l'artiste Gaëlle FORAY. : www.gaelleforay.com.

Pour les élèves de 3ème Prépa métiers, ce projet s'inscrit dans le programme d'histoire de l'art du DNB. Il est également l'occasion de rencontrer des professionnels du monde de l'art et de découvrir les métiers qui y sont liés. Il s'inscrit également dans le programme de français de première bac pro puisqu'il fait écho à l'objet d'étude ''Créer, rêver, l'invention et l'imaginaire''.

Pour cette opération le lycée professionnel Bérard bénéficie du soutien financier de la Région Auvergne Rhône Alpes (subvention de 1 970 €).